détente

détente

détente [ detɑ̃t ] n. f.
• 1386; de détendre
Action de détendre; son résultat.
1Relâchement de ce qui est tendu. Détente d'un arc, d'un ressort. Les « jambes et [les] pieds dont la détente énergique lancera tout l'homme en avant pour la course et pour le saut » (Taine). extension. Sport Capacité d'effectuer un mouvement rapide, puissant (se dit pour un athlète, au moment du saut, pour un lancer, etc.). Il a une belle détente. Travailler en détente ou en force.
2Dans les armes à feu, Pièce qui sert à faire partir le coup. La détente du fusil est un levier coudé, qui sert à abaisser la tête de gâchette, libérant ainsi le chien et le percuteur. Appuyer sur la détente (on dit abusivement gâchette).Loc. fam. Être dur à la détente, avare; difficile à décider, à persuader; lent à comprendre, à réagir.
3Techn. Pièce d'une pendule, d'une horloge, qui déclenche la sonnerie. déclic.
4Expansion d'un fluide. La détente isotherme d'un fluide fournit du travail mécanique, la détente adiabatique refroidit le fluide.
Techn. Phases du cycle d'un moteur durant lesquelles le volume des gaz augmente et la pression diminue.
5Relâchement d'une tension intellectuelle, morale, nerveuse; état agréable qui en résulte. Détente après une crise. Se ménager des moments de détente. décontraction, délassement, relâche, relaxation, répit, repos. « Puis il éprouva une détente, comme s'il avait eu en deux secondes le temps de faire le tour de la situation » (Romains). soulagement. Ces enfants ont besoin d'une détente ( distraction, récréation) .
(apr. 1945) Diminution de la tension au cours d'un conflit. décrispation. Détente internationale. Politique de détente. L'atmosphère est à la détente.
⊗ CONTR. Contraction, crispation, distension, tension. Compression.

détente nom féminin (latin detendita, de detendere, détendre) Fait de se relâcher, en parlant de quelque chose qui est tendu : La détente du ressort. Mouvement du corps qui se relâche d'abord puis ramasse toutes ses forces pour s'élancer, pour sauter. Qualité d'un sportif qui est capable d'exécuter ce mouvement avec une grande efficacité : Avoir de la détente. Décontraction, repos, délassement du corps ou de l'esprit, relaxation : Avoir besoin d'un moment de détente. Fait de devenir plus calme, moins tendu : La détente du loyer de l'argent sur le marché. Apaisement de la tension internationale, paix dans les rapports sociaux, politiques : Les problèmes de la détente internationale. Pièce du mécanisme d'une arme à feu portative qui, pressée par le tireur, agit sur la gâchette et fait partir le coup. Horlogerie Pièce qui déclenche la sonnerie. Phonétique Ultime phase articulatoire d'une consonne, au cours de laquelle les articulateurs abandonnent la position qui était requise pour son émission. Thermodynamique Diminution de la pression d'un système, généralement accompagnée d'une augmentation de volume. (La détente d'un gaz peut être isotherme ou adiabatique.) ● détente (difficultés) nom féminin (latin detendita, de detendere, détendre)gâchettedétente (expressions) nom féminin (latin detendita, de detendere, détendre) À double détente, se dit d'un fusil de chasse à deux canons et à deux détentes ; se dit de quelque chose qui agit en deux temps : Argument à double détente. Familier. Être dur à la détente, ne donner son argent qu'avec peine, être avare ; acquiescer difficilement aux désirs d'autrui, ou avoir du mal à comprendre. Détente étagée, procédé dans lequel le frigorigène subit plusieurs détentes s'accompagnant d'un refroidissement. Permission de détente, ancienne appellation de la permission de longue durée à laquelle ont droit les militaires appelés. Ballon de détente, tour de détente, appareil de raffinage du pétrole dans lequel on abaisse subitement la pression d'un produit semi-vaporisé, ce qui facilite la séparation des liquides et de la vapeur. ● détente (synonymes) nom féminin (latin detendita, de detendere, détendre) Mouvement du corps qui se relâche d'abord puis ramasse toutes...
Synonymes :
- décontraction
Contraires :
Décontraction, repos, délassement du corps ou de l'esprit, relaxation
Synonymes :
- délassement
Contraires :
Fait de devenir plus calme, moins tendu
Synonymes :
Apaisement de la tension internationale, paix dans les rapports sociaux...
Synonymes :
- dégel
Contraires :
Phonétique. Ultime phase articulatoire d'une consonne, au cours de laquelle les...
Synonymes :
- métastase

détente
n. f.
d1./d TECH Mécanisme qui permet de détendre un ressort.
|| Spécial. Mécanisme qui provoque la percussion, dans une arme à feu. Avoir le doigt sur la détente.
|| Loc. fig., Fam. être dur à la détente: V. dur, sens I, 3.
d2./d PHYS Expansion d'un fluide préalablement comprimé.
d3./d Brusque effort musculaire, produisant un mouvement rapide. Détente sèche de la jambe d'appel d'un sauteur.
d4./d Fig. Apaisement d'une tension mentale, repos. Profiter de ses heures de détente.
d5./d Amélioration d'une situation internationale tendue. La politique de détente qui a suivi la guerre froide.

⇒DÉTENTE, subst. fém.
A.— Action de relâcher ce qui est tendu, spécialement en permettant soit la mise en jeu rapide d'un mécanisme, soit l'action vigoureuse des muscles opérant certaines performances.
1. [En parlant d'un mécanisme] Brusque, soudaine détente; détente d'un arc, d'un ressort, d'un piège. L'énergie extérieure est, dans les montres, empruntée à la détente d'un gros ressort, introduit dans le barillet et armé par un remontage (ANDRADE, Horlog., 1924, p. 151).
P. méton. Objet opérant cette action. Détente d'une arbalète.
a) Pièce d'une arme à feu maintenant un ressort bandé, qui, actionné par le doigt, fait partir le coup. Double détente. Mécanisme de précision qui fait partir le coup en deux temps. Détente d'un fusil, d'un pistolet; lâcher, presser la détente; avoir le doigt sur la détente. Raboliot pressa la détente. Une double détonation retentit, formidable (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 277).
P. ext. Action de lâcher la détente. Fusil qui est dur, qui est fort, qui est aisé à la détente (Ac. 1798-1878).
Au fig. et fam. Être dur à la détente. Être avare; laisser partir difficilement l'argent. On serait plutôt mort que de s'adresser [pour un emprunt] aux Lorilleux, parce qu'on les savait trop durs à la détente (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 753). P. ext. Acquiescer difficilement aux désirs d'autrui. Mère Ubu, seule. — Vrout, merdre, il a été dur à la détente, mais vrout, merdre, je crois pourtant l'avoir ébranlé (JARRY, Ubu, 1895, I, 1, p. 37).
Rem. Cet emploi a est le seul figurant ds Ac. 1798-1878. L'expr. fig. et fam. est introduite dès Ac. 1835.
b) HORLOG. Pièce d'une pendule, d'une horloge qui en se détendant déclenche la sonnerie.
2. [En parlant d'un muscle, d'un organe contracté] Brusque détente nerveuse; détente de la jambe, des reins; détente brusque des organes vocaux (cf. appuyé ex. 3). Anton. contraction. Les jambes allongées, dans l'instant de suspension et d'extension qui suit la détente de la jambe arrière (MONTHERL., Olymp., 1924, p. 260) :
1. Il [Goupil] eut un roidissement instinctif et désespéré de tout son être, une détente formidable de tous ses muscles pour tenter de se faire lâcher de Lisée et de prendre sa fuite à travers la forêt.
PERGAUD, De Goupil à Margot, 1910, p. 29.
Avoir de la détente, une belle détente (en parlant d'un lanceur, boxeur, sauteur, etc.). Être en mesure d'effectuer instantanément un mouvement d'extension rapide, vigoureux. Sentez-vous ce coup de reins qui nous envoie à huit pieds dans l'air? (...) Quel bond! Quelle détente! (CLAUDEL, Protée, 1914, II, 5, p. 351).
PHONÉT. ,,Dernière phase de l'articulation d'un phonème, pendant laquelle les organes vocaux abandonnent la position prise pendant l'émission pour passer à la position d'indifférence ou pour préparer l'émission du phonème suivant`` (MAR. Lex. 1961).
B.— PHYS. et MÉCAN. Action de diminuer la pression d'un fluide.
1. Phase d'expansion d'un gaz qui était sous pression, amenant un refroidissement. Détente isotherme; détente adiabatique (cf. MAURAIN, Météor., 1950, p. 50); chambre de détente ou chambre de Wilson, en phys. nucl. (cf. Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 338).
2. [En parlant d'une machine à vapeur] Chute progressive de la pression de la vapeur dans le cylindre quand on ne l'a admise que pendant une fraction de la course du piston. Machine à détente. Anton. compression. En effet dans le mouvement du tiroir, aller et retour, on trouve quatre périodes : admission de la vapeur, détente, échappement, compression (POINCARÉ, Thermodyn., 1892, p. 277).
3. [En parlant d'un moteur à explosion] Troisième temps du cycle d'un moteur à explosion.
C.— P. ext. et au fig. Diminution ou perte d'une tension quelconque. Détente de la température. Froid, 6 degrés. Détente et neige le soir (MAINE DE BIRAN, Journal, 1816, p. 250).
1. [Surtout en parlant de la pers. phys. et mor.] Action de se détendre, état agréable qui suit. Détente physique, morale, nerveuse; détente complète; impression de détente; amener une détente; éprouver, connaître une détente. La détente physique qui s'était produite chez l'un et chez l'autre, l'abandon, l'espèce de lassitude qui suit un entretien mouvementé (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 145) :
2. Il se laissait aller paresseusement sur sa chaise, les jambes allongées, et dans son corps une détente, et au dedans de lui cette même détente, comme si des doigts autour de son cou s'étaient desserrés, et une main à sa poitrine, et à son front une autre main.
RAMUZ, Aimé Pache, peintre vaudois, 1911, p. 179.
P. ext. Repos, loisir entrecoupant les occupations. Heures, moments, jours de détente; tenue de détente; avoir besoin de détente. [Le logis] un coin de détente, de repos, de sommeil, d'oubli; ce sera aussi le nid étroit, béni, des jours heureux (PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 148).
Permission de détente. Permission accordée tous les quatre mois aux soldats de 1914-18. Fig. et fam. Prendre une permission de détente. Ne rien faire.
PARAD. a) (Quasi-)synon. Abandon, allégresse, allégement, apaisement, calme, délassement, euphorie, lassitude, loisir, rémission, repos. b) (Quasi-)anton. concentration, contraction, effort, excès, tension.
2. [Dans les rapports internationaux] Apaisement des tensions existant entre deux ou plusieurs États. Détente internationale, générale; indices de prochaine détente; signes de détente; une politique de détente. L'atmosphère est à la détente (ÉD. 1967). Dans les sphères gouvernementales russes, on pensait généralement qu'une détente devait être assez vite obtenue par les voies diplomatiques (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 248).
P. anal., domaine écon. et soc. ,,Fin d'un processus inflationniste`` (ROMEUF 1956). Détente de la bourse. Détente du marché du travail (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 132).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1. 1386 « pièce qui sert à détendre un ressort » (FROISSART, Poésies, éd. A. Scheler, I, 63, 357); 1826 fig. être dur à la détente « avare » (MOZIN-BIBER); 2. 1718 « action de détendre » (Ac.); 1757 fig. (LANOUE, Coquette corrigée, éd. Cazin, III, 4, p. 139). Empr. à un part. passé detendita de detendere (v. détendre), sur le modèle de entendre/entente. Fréq. abs. littér. :533. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 94, b) 317; XXe s. : a) 982, b) 1 425. Bbg. GOTTSCH. Redens. 1930, p. 284. — ROG. 1965, p. 95.

détente [detɑ̃t] n. f.
ÉTYM. XIVe; de détendre.
Action de détendre.
1 Relâchement (de ce qui est tendu). || La détente d'un arc, d'un ressort. || Brusque détente. || Détente du bras, de la jambe. Décontraction, extension.
1 (les) jambes et (les) pieds dont la détente énergique lancera tout l'homme en avant pour la course et pour le saut.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, IV, II, III, p. 162.
2 (…) la soudaine détente d'un train de derrière de grenouille mis en communication avec la bouteille de Leyde.
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 6e tableau, I, p. 215.
3 (…) les six champions ruisselaient de sueur; dans la détente de leurs bras, dans le jeu encore puissant de leurs muscles, dans leurs sauts encore agiles, on sentait la fatigue et la hâte d'arriver à la fin.
Loti, Figures et choses…, « Danse des épées », p. 117.
(1909, in Petiot). Sports. Capacité d'effectuer un mouvement rapide, instantané (se dit d'un athlète au moment d'un saut, d'un lancer, etc.). || Il a une belle détente.Travailler en détente ou en force.
2 Pièce (d'une arme à feu) qui sert à faire partir le coup. || La détente du fusil est un levier coudé, qui sert à abaisser la tête de gâchette, libérant ainsi le chien et le percuteur. || La queue de détente est protégée par le pontet. || Presser la détente, appuyer, agir sur la détente (on dit abusivt gâchette). || Lâcher la détente. || Détente d'un pistolet. || Double détente : mécanisme qui fait partir le coup en deux temps.Détente douce, dure.
Loc. Dur, dure à la détente, dont la détente est dure (arme). (1826). Fig. et fam. Se dit d'une personne avare, qui laisse difficilement partir l'argent ( Desserre), d'une personne dont il est difficile d'obtenir qqch., ou d'une personne qui a la compréhension lente. || Je lui ai demandé d'intervenir pour moi, mais il se fait prier : il est dur à la détente. || Il est un peu obtus, dur à la détente.N. Avare. → ci-dessous, cit. 3.2.
3.1 Aussi, voyant qu'il ne pouvait rien apprendre de relatif à l'invasion tartare, écrivit-il sur son carnet : « Voyageurs d'une discrétion absolue. En matière politique, très durs à la détente ».
J. Verne, Michel Strogoff, p. 51.
3.2 — J'ai pas l'rond que je vous dis ! glapit Taupe qui s'exaspérait.
— À l'enfer les durs à la détente, à l'enfer les fesse-mathieu !
— Houhou, pas l'rond ! pas l'rond !
R. Queneau, le Chiendent, Folio, p. 338.
Par anal. Manette qui commande l'ouverture et la fermeture du pistolet d'un distributeur d'essence (recomm. off. au Québec).
3 Techn. Pièce (d'une pendule, d'une horloge) qui déclenche la sonnerie. Déclic.
4 Phys. Mécan. Expansion d'un gaz précédemment soumis à une pression. || La détente d'un gaz fournit un travail mécanique et produit un refroidissement du gaz. || Utilisation de la détente des gaz dans l'industrie du froid. || Le froid provoqué par la détente de l'air. → Détendre, cit. 14.1.
Période pendant laquelle le gaz augmente de volume, diminuant de pression; troisième temps du cycle des moteurs à explosion. || Détente de la vapeur. || Machine à détente. || Détente fractionnée d'une machine compound ( Détendeur).
5 (Abstrait). Relâchement d'une tension intellectuelle, morale; état qui en résulte. || Détente après une crise. Amélioration, délassement, relâche, relâchement, relaxation, rémission, répit, repos. || La détente des esprits.Spécialt. État où l'on se détend (après un effort, par rapport à une occupation absorbante). || Ces enfants ont besoin d'une détente ( Distraction, récréation). || Éprouver une détente, une impression de détente. Allègement, soulagement.
4 Puis il éprouva une détente, comme s'il avait eu en deux secondes le temps de faire le tour de la situation, d'envisager le pire, de toucher l'extrémité de ses risques personnels, et de revenir de cette exploration un peu soulagé.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXVIII, p. 307.
Permission de détente (dans l'armée).
6 (XXe). Absolt. Diminution de la tension internationale. Apaisement. || Politique de détente et de coexistence pacifique. || La détente est menacée.
CONTR. Contraction, distension, tension. — Compression; crise, fatigue. — (Du sens 6) Guerre (froide), tension.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Détente — Saltar a navegación, búsqueda Leonid Brézhnev junto a Richard Nixon Détente es un término francés que signífica aflojamiento o aligeramiento . En muchos textos históricos se traduce por distensión . El término fue utilizado en …   Wikipedia Español

  • Détente —    Détente lasted from 1972 to 1981 and is seen as a success for both American and Soviet diplomacy. U.S. President Richard Nixon saw détente as a means of reducing the tensions of the Cold War and expanding commercial ties with the Soviet bloc.… …   Historical dictionary of Russian and Soviet Intelligence

  • Detente — Détente Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Detente — Saltar a navegación, búsqueda Para la palabra de origen francés, véase détente. Un detente (voz proveniente del imperativo del verbo detenerse ) es un escapulario, chapa o trozo de tela con la leyenda Detente, bala o Tente, bala que llevaban… …   Wikipedia Español

  • détente — DÉTENTE. s. fém. Petite pièce de fer ou d acier qui sert au ressort des armes à feu pour tirer, pour faire partir le coup. Le pistolet est bandé, ne touchez pas à la détente, le couppartiroit. [b]f♛/b] Il se dit aussi De l action que fait cette… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • detente — statusas T sritis Politika apibrėžtis Procesas, kurio metu mažėja tarpvalstybinių santykių įtampa. Terminas į kitas kalbas beveik neverčiamas. Viduramžių Prancūzijoje détente taip pat buvo vadinamas specialus prietaisas, naudotas įtempti arba… …   Politikos mokslų enciklopedinis žodynas

  • détente — detente statusas T sritis Politika apibrėžtis Procesas, kurio metu mažėja tarpvalstybinių santykių įtampa. Terminas į kitas kalbas beveik neverčiamas. Viduramžių Prancūzijoje détente taip pat buvo vadinamas specialus prietaisas, naudotas įtempti… …   Politikos mokslų enciklopedinis žodynas

  • detente — Detente. s. f. Petite piece de fer ou d acier qui sert au ressort des armes à feu, pour tirer, pour faire partir le coup. Ce pistolet est bandé, ne touchez pas à la détente, vous le feriez tirer. ce fusil est fort à la détente …   Dictionnaire de l'Académie française

  • detente — (d[asl]*t[aum]nt ), n. the easing of tensions or strained relations (especially between nations), as by agreement, negotiation, or tacit understandings. [WordNet 1.5 +PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • detente — (n.) 1908 as a political term, a borrowing of Fr. détente loosening, slackening (used in the Middle Ages for the catch of a crossbow), from V.L. detendita, fem. pp. of L. detendere loosen, release, from de from, away (see DE (Cf. de )) + tendere… …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”